EBORN : un réseau de recharge commun pour 5 départements

Les syndicats d’énergie des départements de la Drôme, de l’Ardèche, de l’Isère, de la Haute-Savoie et des Hautes-Alpes se sont associés afin de développer une infrastructure de recharge commune, appelée EBORN. Ce projet vise à faciliter les déplacements en voiture électrique en simplifiant l’accès aux points de charge accessibles au public : un seul badge permettra d’accéder à l’ensemble du réseau.

Des centaines de bornes accélérées et rapides en cours d’installation

Ce grand projet démontre que le véhicule électrique est pertinent aussi bien en milieu rural qu’urbain. Le réseau est ainsi réparti, avec un objectif final de 800 bornes :

  • Drôme : 114 bornes (113 accélérées et une borne rapide) avec deux prises chacune. Elles sont réparties sur une centaine de communes, soit une borne tous les 15 à 20 kilomètres.
  • Ardèche : 110 bornes accélérées réparties sur les axes principaux et secondaires importants du département.
  • Isère : 150 bornes de recharge déployées sur l’ensemble du département (soit une borne tous les 10 kilomètres), hors métropole de Grenoble qui dispose de son propre réseau de recharge. Sur les grands axes de circulation, 10 bornes de recharge rapide sont également déployées soit une tous les 50 kilomètres.
  • Haute-Savoie : 130 bornes principalement accélérées, quelques points de charge rapide sur les axes stratégiques.
  • Hautes-Alpes : 68 bornes accélérées et 12 rapides, soit une borne tous les 25 kilomètres environ.

Mutualiser et réduire les coûts

Un appel d’offres commun a été proposé afin de réduire les coûts d’installation et d’exploitation de l’infrastructure. Spie Citynetworks a été choisi afin d’assurer la fourniture et l’installation des bornes, ainsi que leur exploitation, supervision et maintenance.

En 2014, les syndicats d’énergie ont obtenu le soutien de l’Ademe dans le cadre du programme des investissements d’avenir pour le déploiement d’infrastructures de recharge. Ainsi, les bornes sont subventionnées jusqu’à 50 % par l’agence nationale, les sommes restantes pouvant être partagées entre les communes, les syndicats d’énergie et les départements.

Un réseau ouvert à tous

Les bornes du réseau sont accessibles à tous : il est possible de souscrire un abonnement à l’année, offrant un tarif préférentiel, ou bien de payer ses consommations à l’acte, grâce à un smartphone ou une carte bancaire sans contact. Chaque syndicat d’énergie a établi sa propre politique tarifaire.

Les syndicats d’énergie ont également signé des accords d’interopérabilité afin de pouvoir accueillir les automobilistes disposant de badges d’autres réseaux. Ainsi, une automobiliste de passage peut se connecter aux bornes EBORN avec le badge de son réseau habituel et réglera ses consommations directement auprès de son opérateur de mobilité.

L'interopérabilité est dite « native »  à l'intérieur du réseau EBORN puisque le même badge permet d'accéder à l'ensemble du réseau, qu'importe le département. EBORN est également accessible à d’autres opérateurs de recharge comme Sodetrel. Aussi, les points de charge installés dans les Hautes-Alpes devraient bientôt pouvoir accueillir les automobilistes en itinérance dotés d’un badge des réseaux déployés dans les départements limitrophes des Bouches-du-Rhône, du Var ou des Alpes-de-Haute-Provence.

Les stations EBORN sont également accessibles aux conducteurs disposant d’un badge ChargeMap ou Freshmile (sauf dans la Drôme pour ce dernier).

Illustrations : droits réservés

En 1 clic

  • Agenda
  • Newsletter
  • Questions fréquentes
  • Accès privé
    Identification de l'utilisateur
    Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier: 
    Accès réservé
  • Espace presse
  • Bibliothèque