Les enjeux de la mobilité électrique

L’urgence de réduire la pollution liée aux transports

Depuis 20 ans, la part de la pollution due aux transports ne cesse d’augmenter.

Aujourd’hui en France, le secteur des transports représente environ 30 % des émissions totales de gaz à effet de serre. La pollution atmosphérique impacte fortement les grandes agglomérations, responsable de plus de 48 000 décès chaque année en France. Il est donc urgent de se lancer dans une transition énergétique pour développer des mobilités plus propres et réduire la pollution liée aux transports.

En région Auvergne-Rhône-Alpes, les pics de pollution récurrents à Lyon et Grenoble et la mauvaise qualité de l'air dans les vallées alpines rappellent la nécessité d’une prise en compte des enjeux par chacun : personnes individuelles, entreprises et collectivités.

Les véhicules électriques (VE et VHR) : une alternative plus propre et accessible

L'électromobilité apparaît comme l'une des solutions à la transition écologique, les modes électriques n’émettant pas à l'usage de polluants atmosphériques et de gaz à effet de serre, et participent à l’amélioration du cadre de vie par l’absence de pollution sonore.

Les voitures électriques permettent également de réduire la dépendance à l’importation de carburants, en se tournant vers une énergie produite à l’échelle nationale avec une part d'énergie d’origine renouvelable. En France, moins de 5 % de l’électricité est aujourd’hui produite avec des énergies fossiles : le mix énergétique français est ainsi l'un des moins carboné au monde grâce à une base nucléaire et hydraulique.

Enfin, le coût de l’énergie est un moyen incitatif pour se tourner vers des modes électriques. En effet, un véhicule électrique ne coûte que 2 euros environ pour 100 kilomètres parcourus, bien loin du prix des carburants pétroliers.

La voiture électrique au cœur de la mobilité

Des solutions existent aujourd’hui pour permettre à tous de réduire l’empreinte carbone des déplacements : report modal, rationalisation des flottes automobiles, optimisation des usages grâce à l’autopartage et le covoiturage… Des services d'autopartage, tels Bluely dans le Grand Lyon et Cité Lib à Grenoble, intègrent déjà des véhicules électriques.

Illustrations : droits réservés

En 1 clic

  • Agenda
  • Newsletter
  • Questions fréquentes
  • Accès privé
    Identification de l'utilisateur
    Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier: 
    Accès réservé
  • Espace presse
  • Bibliothèque