Les drones

En milieu professionnel, les drones facilitent et sécurisent de nombreuses opérations difficiles d’accès pour les hommes.

Une pratique encadrée par la loi

L’utilisation des drones civils est strictement encadrée par la législation française. Les opérateurs professionnels doivent suivre une formation théorique, similaire à celle des pilotes d’ULM, complétée de mises en pratique comme le guidage « hors vue » (lorsque le télépilote ne voit plus l’engin). Cette formation globale est ensuite validée par un examen final.

L’usage des drones est cependant contraint par cette même législation, réduisant le champ des possibles. En France, il est par exemple interdit de survoler de nombreuses zones comme les parcs, rues, stades, aérodromes... sauf dans le cas d’une dérogation spécifique liée à une activité professionnelle.

De nombreux usages professionnels aujourd’hui…

Acquérir un drone et former des pilotes doit être considéré par l’entreprise comme un investissement rentable. En effet, ces engins permettent d’accéder plus facilement et plus rapidement aux infrastructures par rapport à une équipe sur le terrain.

Aujourd’hui, Enedis expérimente des drones pour inspecter les lignes électriques aériennes, pour réaliser des opérations préventives et des prises de vue aérienne… De nombreuses opérations, jusque-là effectuées soit par hélicoptère soit par des agents sur le terrain, sont aujourd’hui réalisées par multirotors.

Equipés de caméras, les drones servent également dans le domaine des médias, du sport, de l’agriculture… Les agriculteurs s’en servent afin de préparer les opérations d’épandage et de semis, les géographes les utilisent pour des relevés cartographiques, et les professionnels du cinéma captent des vues aériennes inédites.

En Afrique, des drones sont utilisés pour desservir les zones les plus reculées, afin de pallier au manque d’infrastructures routières. Le Rwanda souhaite ainsi construire plusieurs « droneports », aéroports à échelle miniature.

Et demain ?

Livraison de colis, transport de personnes… Les possibilités d’utilisation des drones sont quasi-infinies ! A Dubai, un drone-taxi sera testé à l’été 2017 : il pourra transporter une personne et ses bagages jusqu’à 160 km/heure, avec une autonomie maximale de 26 minutes.

La législation devra cependant évoluer pour accompagner le développement de toutes ces nouvelles applications.

Illustrations : droits réservés

En 1 clic

  • Agenda
  • Newsletter
  • Questions fréquentes
  • Accès privé
    Identification de l'utilisateur
    Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier: 
    Accès réservé
  • Espace presse
  • Bibliothèque