La vignette Crit’Air obligatoire à Lyon dès l’automne 2017

10.06.2017

Le Préfet du Rhône vient d’annoncer que tous les véhicules circulant à Lyon et Villeurbanne devront arborer le certificat qualité de l’air dès l’automne. Cette vignette permettra de mieux lutter contre la pollution de l’air grâce à la mise en place de la circulation différenciée.

Le 5 juillet, Henri-Michel Comet, Préfet du Rhône, a annoncé l’adoption de la circulation différenciée lors des pics de pollution à Lyon et Villeurbanne. Plus efficace que la circulation alternée car elle cible les modèles les plus polluants tout en réduisant le nombre de véhicules interdits à la circulation, cette mesure vise à inciter les automobilistes à se tourner vers des modèles plus propres à l’usage.

Une circulation différenciée selon les émissions de polluants

A partir de l’automne 2017, il sera donc obligatoire d’apposer une vignette Crit’Air sur le pare-brise de son véhicule, pour circuler à Lyon et Villeurbanne lors des pics de pollution persistants de plus de deux jours.

Dans les faits, tous les véhicules circulant dans la zone désignée par l’arrêté zonal devront arborer Crit’Air. A partir du troisième jour de pollution consécutif, les véhicules dotés d’une vignette 4 et 5 ne pourront plus circuler (soit les véhicules diesel immatriculés avant le 31 décembre 2005). Cette distinction se base sur les normes Euro, en fonction des émissions de polluants en vigueur à l’époque de la première immatriculation du véhicule.

L’absence de vignette, tout comme la circulation avec un véhicule non autorisé, sera sanctionnée d’une contravention de troisième classe (68 euros) pour les véhicules particuliers, les utilitaires et les deux-roues motorisés. Les poids-lourds et les autocars seront eux passibles d’une amende de quatrième classe (135 euros). Pour rappel, tout véhicule à moteur doit en être équipé, sauf rares exceptions.

La qualité de l’air : un enjeu majeur pour la région

Même si la qualité de l’air s’est significativement améliorée au cours des dernières années en Auvergne-Rhône-Alpes, de nombreux pics de pollution, temporaires mais marqués, viennent noircir le tableau. Cet hiver, l’agglomération lyonnaise a ainsi connu pas moins de quatre épisodes de pollution dont un ayant duré 16 jours.

La mise en place de la circulation différenciée est un premier pas vers une métropole moins polluée, avant la mise en place d’une zone à circulation restreinte.

En un an, 800 000 vignettes ont été commandées par les automobilistes de la région sur les six millions distribuées à l’échelle nationale. La demande s'effectue sur internet.

En 1 clic

  • Agenda
  • Newsletter
  • Questions fréquentes
  • Accès privé
    Identification de l'utilisateur
    Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier: 
    Accès réservé
  • Espace presse
  • Bibliothèque

L'agenda

Décembre - 2018
L M M J V S D
  01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31